Search
You are here : Industry Resources  >  News  >  View
Élections 2021 : Les candidats et les chefs de parti doivent prioriser les chaînes d'approvisionnement essentielles
Created on 8/24/2021 9:15:32 AM

MISSISSAUGA, ON, le 24 août 2021 - Produits alimentaires, de santé et de consommation du Canada (PASC) demande aujourd'hui (mardi) aux candidats politiques et aux chefs de parti de prioriser le plus important secteur manufacturier du pays, notamment en exigeant que les grands détaillants en alimentation traitent les fournisseurs de façon équitable et en renforçant les autosoins en tant que moyen éprouvé de compléter les services du système de santé public.

Les principales contraintes pesant sur les approvisionnements alimentaires essentiels du Canada comprennent un milieu commercial restrictif, la forte hausse de la rançon des affaires, une réglementation inutilement lourde, des amendes et des frais injustes imposés par les grands détaillants en alimentation et l'accroissement du manque de main-d'œuvre et de compétences.

Voici le commentaire de Michael Graydon, chef de la direction de PASC, au sujet des prochaines élections fédérales :

« La pandémie nous a montré à nouveau que le Canada doit renforcer de toute urgence ses approvisionnements essentiels en produits alimentaires, de santé et de consommation. Les capacités de fabrication et d'innovation dont nous avons besoin pour offrir nos « Produits du Canada » et pour être vraiment résilients et autonomes dans des situations de crise comme la COVID-19 ne peuvent pas se développer en l'absence d'un milieu commercial favorable aux investissements, à l'innovation et à la création d'emploi.

« Les marques de confiance des membres de PASC sont présentes dans presque tous les foyers du Canada. Le moment est venu pour les dirigeants politiques de prioriser les mesures qui soutiennent ces produits essentiels et les personnes qui les fabriquent. »

La plateforme électorale de PASC est accessible ici et demande aux candidats politiques et aux chefs de parti de prendre les mesures suivantes :

  • Renforcer la compétitivité et soutenir l'innovation, notamment en alignant mieux les priorités politiques au sein du gouvernement et en veillant à ce que tous les règlements tiennent compte de facteurs critiques tels que l'efficience, la rentabilité et les bienfaits pour la santé. Les décisions réglementaires qui sont prises sans accorder suffisamment d'attention à leurs répercussions commerciales sont inutilement contraignantes, décousues et incohérentes, nuisent aux objectifs réglementaires et mettent en péril la reprise économique post-pandémie du Canada.
  • Mettre en œuvre un code de pratiques prescrit par la loi pour les approvisionnements alimentaires, afin d'empêcher les grands détaillants en alimentation d'imposer des changements, des frais et des amendes unilatéraux aux fournisseurs. Les pratiques déloyales des cinq grands détaillants en alimentation qui contrôlent plus de 80 % des ventes des épiceries et des pharmacies constituent une grave menace pour la fabrication de nos « Produits du Canada », ainsi que pour les agriculteurs canadiens.
  • Adopter une stratégie nationale d'autosoins qui appuie l'investissement et l'innovation dans les autosoins en tant que complément du système de santé public. D'après l'Organisation mondiale de la Santé, le renforcement des autosoins réduit les coûts et augmente la qualité, l'accessibilité et l'équité des soins de santé.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site https://www.pasc-fhcp.com/.

print